[Télétravail ] - Comment rompre avec la position assise prolongée ?

rompre avec la posiion assise prolongée

En quoi cette position assise prolongée est néfaste ?

Impossible de ne pas évoquer le terme de “Sédentarité” lorsqu’on parle de position assise prolongée.

Soyez attentifs à ces deux vidéos, qui vont vous donner des bases solides pour comprendre les effets dévastateurs de cette position contre-nature. Une fois que ces notions seront acquises, nous réfléchirons ensemble aux actions à mettre en place pour limiter le temps passé sur notre siège.

Vous savez maintenant faire la différence entre “sédentarité” et “inactivité physique“. 

Nous cherchons ici à vous faire prendre conscience que les situations sédentaires prolongées ne sont pas sans conséquences.

➡️ Ainsi, on parle de TMS, de maladies cardiovasculaires, d’obésité, d’hypertension artérielle, de diabète de type 2…

⏹️ 😇 La sédentarité ce n’est pas une fatalité ! mais ça demande de changer (un peu) ses habitudes !

Les bons réflexes au quotidien

Se lever régulièrement est fondamental pour éviter les soucis évoqués précédemment. La remarque qui vient toujours en formation, lorsqu’on aborde ce sujet est l’organisation du travail. “Je ne peux pas me lever tout le temps, ça va me casser mon rythme”.

Vu comme ça, effectivement, ça parait compliqué. Nous répondons en deux temps à cela. 

  1. Vous n’allez pas vous lever tout le temps
  2. Ce temps passé debout sera bénéfique et vous permettra de reprendre votre tâche de manière plus efficace.

Concernant le premier point : une micro-pause est préconisée toutes les 45′. Cette micro-pause va durer 2′ maximum. Elle permettra à vos muscles et articulations d’être mobilisés, à vos yeux de faire une pause, à votre circulation sanguine de reprendre une activité normale (vous faciliterez notamment votre retour veineux) et à votre cerveau de s’oxygéner et de prendre du recul.

Concernant le second point, nous n’allons pas tenter de vous convaincre, nous allons simplement vous demander d’essayer. Ce que nous vous donnons comme conseils, nous nous les appliquons nous-mêmes lorsque nous passons du temps au bureau derrière notre ordinateur. Et on vous l’assure, ça fonctionne ! Après deux minutes de pause, le retour derrière l’ordinateur est bien plus efficace. La petite prise de recul permet d’éclaircir les idées et d’aller à l’essentiel.

Comment s’y prendre pour que ça gène le moins possible notre organisation de travail ?

On va simplement réfléchir à notre journée de travail et chercher à optimiser quelques temps opportuns.

Nous allons vous donner trois astuces et serons en attente de savoir ce que vous avez déjà mis en place à votre niveau, pour le partager lors d’un prochain article.

1. Varier les tâches

Certaines tâches demandent d’être derrière l’ordinateur et d’autres non. Nous pensons notamment à tout ce qui concerne la préparation et la réflexion. Ces moments sont parfaits pour changer de position. Pourquoi ne pas effectuer ces activités, debout, voire même en marchant ? Un cahier et un stylo dans les mains et c’est parti !

N’oubliez ce que nous avons écrit plus haut. la sédentarité, ce n’est pas une fatalité ! Mais ça demande de changer un peu ses habitudes. Et cette habitude là n’est pas facile à casser. mais ne passez pas à côté, TESTEZ ! Quand vous aurez fait cet “effort” trois ou quatre fois, vous ne reviendrez plus en arrière. 

On va être honnête, la première fois, cela va vous perturber et vous serez certainement moins efficace. Voilà pourquoi il faut persister. Faites-nous confiance…

2. Téléphoner debout

Tellement simple et facile à mettre en place qu’on ne le fait pas.

A partir d’aujourd’hui, on va se mettre d’accord : “Pour répondre à mon téléphone, je me lève systématiquement.”

Si je décide de décrocher à un appel, avant de répondre, je me lève. Si ce coup de téléphone nécessite de d’être devant son ordinateur, aucun souci, je m’assieds pour poursuivre la conversation. Les 20″ que vous aurez passé debout auront permis à votre circulation sanguine de reprendre une activité normale, à vos muscles et articulations figés, de bouger un peu… C’est toujours ça de gagné !

3. Se lever pour s'hydrater

L’hydratation sera abordée lors d’un prochain article. Cette action est un besoin physiologique fondamental. 

Par facilité, nous avons tendance à poser notre bouteille d’eau sur notre bureau.

En télétravail, nous vous conseillons de boire au verre et non à la bouteille. Vous avez décidé de vous hydrater : levez-vous, remplissez votre verre et retournez travailler. Cette action vous imposera de renouveler l’opération dès que le verre sera vide.

Ne nous dîtes pas que cette minute consacrée à remplir votre verre va gêner votre organisation de travail, nous le faisons nous-mêmes depuis plus de 5 ans et le retour à l’ordinateur est bien plus efficace 😉

Voici trois astuces. Nous en avons d’autres en magasin, mais ce qui nous intéresse maintenant, c’est de savoir, si de votre côté, vous avez déjà mis en place ce type d’actions. Répondez à ce petit formulaire et nous rédigerons un nouvel article, prochainement, en recensant les bonnes pratiques des uns et des autres.

+ Nos formations +

libero. facilisis nunc Aliquam quis ut consectetur Lorem